Vous aimez les insectes ? Vous en élevez ? Vous voulez vous lancer? Ou bien simplement vous vous intéressez au sujet ? Ce forum est fait pour vous, venez nous rejoindre !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes élevages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mimil



Messages : 6
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Mes élevages   Ven 18 Oct - 6:14

Je vous présente mon élevage d'insecte grâce à ce lien : http://insectes-et-elevage.over-blog.com/article-mon-elevage-120104596.html

Pour l'instant ce ne sont principalement que des blattes, mais je compte étendre mon élevage à d'autres ordres (Notamment les coléoptères et les phasmes qui sont plus attractifs que les blattes)
Je vous souhaite une bonne visite, n'hésitez pas à me faire par de vos ressentis, qu'ils soient bons ou mauvais Smile



Mimil a écrit:

Je vous présente dans cet article mon élevage. J'élève principalement des blattes mais je compte étendre mon élevage aux coléoptères.
 
Je possède actuellement 8 espèces de blattes qui sont : Blaptica dubia, Eublaberus distanti, Blaberus atropos, Blatta lateralis, Archimandrita tessellata, Gromphadorhina portentosa, Lucihormetica subcincta, Blaberus Craniifer "Black Wings".
 
Trois espèces de coléoptère : Tenebrio molitor et Zophobas morio. Et Pachnoda marginata

Voici donc mon installation :
Voici les Blaptica dubia, maintenues dans un faunabox. J'en ai actuellement 30 dont 25 femelles et 5 mâles, les femelles sont ovovivipare et gardent leurs oothèques jusqu'à la naissance des jeunes. Cette espèce ne se pas ou très peu. Elle ne grimpe pas aux vitres et est nocturne comme la plupart des blattes. Je les nourrit avec des épluchures, des fruits, des légumes et des croquettes pour chat.

Mais je devrais avoir quelques naissances d'ici peu de temps, j'ai trouvé une blatte avec une oothèque accrochée à elle, elle devrait pondre d'ici 2 à 3 jours.

En parlant de jeunes, mes blattes ont déjà pondue plus de 60 jeunes, pour un total de 3 oothèques. J'ai donc récupéré les jeunes et je les ai placés dans un faunabox plus petit.
Cliquez sur les images pour les agrandir. On peut voir quelques jeunes sur la photographie du milieu.
 
Voici les Blatta lateralis (Aussi appelées Shelfordella tartara), j'en ai actuellement 60 à 70 tout stade. Les femelles commencent à pondre et j'ai déjà deux oothèques que j'ai placé dans une boite à part avec de la vermiculite. On peut également les laisser dans le terrarium, mais je trouve plus simple de controler les naissances comme ceci.
 
Voici les Gromphadorhina portentosa, les blattes souffleuse de Madagascar. Je possède peu d'individus et je ne pense pas pouvoir réussir l'élevage de cette espèce. J'ai 7 individus de stade différents dont une femelle subadulte. Je les place dans ce terrarium, fermé car ces blattes grimpent aux vitres, même si je ne les ai pas encore vu essayer de s'évader. Peut être la nuit. Elles passent le plus claire de leur temps dans le substrat ou sous les cachèttes. Cette espèce est ovovivipare.
 
L'intérrieur du terrarium est constitué de 3cm de copeaux de bois et de différentes cachèttes, tout particulièrement des écorces et du bois. Lorsqu'on essage de les déplacer, cette espèce se plaque contre les écorces et émettent un son.
 
Voici les Archimandrita tessellata. Je ne possède actuellement que 17 jeunes. J'ai des doutes sur l'espèce et j'attend donc qu'ils deviennent adulte pour pouvoir différencier les deux espèces si différence il y a. Cette espèce est ovovivipare et ne grimpe pas aux vitres.
 
     
Je maintient cette espèce sur 3 cm de copeaux de bois, j'ajoute des boites d'oeufs pour les cachèttes. Elle se nourrie de croquettes et de différents fruits et l'égumes.
 
Voici les Eublaberus distanti, une espèce peu courante et jolie. Les mâles et femelles se distinguent assez facilement soit par le dernier segment de l'abdomen, soit par le dessin sur le prothorax. Je possède actuellement une centaine de blattes de stade moyen et adulte. Et uniquement un seul jeune. Mais les femelles ne devraient pas tarder à donner naissance. Cette espèce est ovovivipare et ne grimpe pas aux vitres.
Je place 3cm de copeaux de bois et des boites d'oeufs pour les cachèttes, cette espèce passe plus de temps sous les copeaux que dans les boites d'oeufs.
 
Et voici d'autres photographies lorsque les blattes mangent et s'enfuissent dans le substrat.
 
J'ai eu le droit à plusieurs mues ce matin, voilà quelques photographies de ce que ça donne, une blatte entièrement blanche :
Finalement, voici quelques photographies de la blatte tout juste sortie de son exuvie, comme on peut le constater, la blatte se met verticalement afin d'étendre ses ailes.
 
 
Voici les Blaberus atropos, même commentaire que précedemment, il semblerait que Blabera fusca et Blaberus atropos soient les mêmes espèces.
Je maintient cette espèce exactement de la même manière que les autres, 3cm de copeaux de bois et des boites d'oeufs pour faire office de cachèttes.
 
Comme on peut déjà le remarquer les dessins sur les jeunes sont légérement différent des Blabera fusca. Je commence à me demander si mes Blabera fusca ne sont pas en réalité des Archimandrita tessellata.
 
Voici les Blaberus craniifer "Black Wings" : Une espèce légérement plus grande et très jolie, elles courent très vite et cherchent la pénombre. Je possède actuellement 38 individus de toutes tailles. Elle est ovovivipare et ne grimpe pas aux vitres.
Comme pour les autres blattes, j'utilise 3-4 cm de copeaux de bois pour le substrat, dans un faunabox adapté à leur taille.
On peu apercevoir des jeunes et un adulte sur la photographie de gauche, les ailes sont entièrement noires. D'ou le nom ''Black wings'' (L'espèce normale ne possède pas d'ailes noires)
Je ne possède actuellement que deux femelles adultes
 
Voici finalement mes Lucihormetica subcincta, j'ai 40 individus de toutes tailles, cette espèce est ovovivipare, fouisseuse et ne grimpe pas aux vitres.

Ils sont maintenue dans 10 cm de substrat (Feuilles et bois mort). je leur donne des fruits et légumes assez souvent.
   
J'élève aussi des vers de farine et des vers à bois. Ces élevages sont tout aussi intérressant que l'élevage des blattes. Ils demandent quand même un peu plus d'occupation. Il faut changer les nymphes de bacs, nettoyer régulièrement les vers mort, etc...
 
Voici donc les Tenebrio molitor , espèce petite, très prolifique et inoffensive. Il faut juste séparer les nymphes des adultes et des vers pour éviter le cannibalisme. Mis à part ça, il n'y a aucune contrainte et tout le monde peut réussir l'élevage de cette espèce.
Et les Zophobas morio, espèce beaucoup plus grande, inoffensive et moins prolifique que la précédente. Le développement est également plus long et il faut impérativement isoler les vers lorsqu'ils sont de bonne taille (pour la nymphose), car les vers dans le bac d'élevage commun ne se nymphose pas.

Voici donc les box, dans l'ordre de haut en bas : Vers Tenebrio molitor, Imagos Tenebrio molitor, Vers Zophobas morio. Le dernier tirroir me sert d'incubation pour différentes espèces, blattes, phasmes ou autre... Au dessus, une boite à 3 étages qui contient les nymphes de Tenebrio et de Zophobas.
 
Plusieures photographies détaillant les boites des nymphes. La boite en haut à droite est la boite pour les vers morio. Ces nymphes sont deux fois plus grandes que les nymphe des vers de farine.
 
Je peux vous montrer la différence de couleur entre les nymphes nouvellement nymphosées et celles sur le point d'éclore :
A gauche, une nymphe toute fraiche. A droite, une nymphe prête à éclore (Encore 10-12 heures et le coléoptère sortira). On remarque également que sur la troisième nymphe, deux point noirs sont visible au niveau de la tête, ce sont en fait les yeux du future adulte que nous voyons par transparence. Ceci annonce une sortie proche de l'adulte (d'ici 3 à 4 jours).
Voici la grande différence de taille entre les deux espèces, les nymphes morio sont deux fois plus grande que les nymphes des vers de farine.
 
Et voici le tirroir des imagos Tenebrio molitor :
 
Finallement voici les boites individuelles pour les vers morio. Si les vers morio ne sont pas isolés dans des boites sans nourriture, ils ne se transformerons jamais et mourrons.
 
Voici mes Pachnoda marginata, j'ai actuellement 10 larves qui devraient bientôt se nymhoser.
Voici donc le mini faunabox dans lequel mes larves se plaisent bien pour le moment, elles sont assez petite
 
J'ai également quelques coque dont une ouverte, j'ai donc pris quelques photographies
Revenir en haut Aller en bas
collet
Admin
avatar

Messages : 1953
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 68
Localisation : Côtes d'Armor

MessageSujet: Re: Mes élevages   Ven 18 Oct - 6:35

Merci beaucoup pour ce partage , tu m'as appris pas mal de chose sur les blattes bien que je n'aime pas trop cette bestiole , j'en avais trouvé en Australie une grosse mémère que j’avais pris en photo mais que je n'avais pas rapporté de vivant car pas facile
Le boulot incroyable pour les vers morio , moi qui aime bien ces petits vers pour la pêche Very Happy 

Pierre

Revenir en haut Aller en bas
Mimil



Messages : 6
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Re: Mes élevages   Ven 18 Oct - 8:18

En Australie! Ce devait être une espèce assez recherchée, surement Macropanesthia rhinoceros. Dommage que je n'ai pas pu te prévenir avant, je t'aurais surement contacté pour m'en procurer un couple Sad 

En tout cas, c'est super de pouvoir partager avec d'autres éleveurs! Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes élevages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes élevages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop aux élevages canins clandestins
» Élevages de poules
» normes d'élevages pour le faisan
» Petites questions sur les élevages sur l'île de la Réunion
» Berger hollandais recherche d'élevages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Insectes :: ESPACE MEMBRES :: Vos recensements-
Sauter vers: